En lecture
Union africaine: la réduction des coûts de transferts de fonds de la Diaspora africaine mise en exergue

Union africaine: la réduction des coûts de transferts de fonds de la Diaspora africaine mise en exergue

La Déclaration de Rabat sur la réduction des coûts de transferts de fonds de la Diaspora africaine a été mise en exergue, lundi à Addis-Abeba, devant le Comité des représentants permanents de l’Union africaine (COREP) qui poursuit les travaux de sa session préparatoire au prochain Sommet de l’Union

L’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’UA et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de cette session a souligné la nécessité de renforcer les engagements des Etats membres en vue de la réalisation de l’Agenda « Décennie des racines africaines et des diasporas 2021-2031».

Arrouchi qui conduit la délégation marocaine à cette réunion, a réitéré dans ce sens l’engagement partagé entre le royaume du Maroc et la république togolaise, dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2021-2031 sur « les racines africaines et la diaspora africaine », lors des travaux du Forum de Rabat sur la réduction des coûts de transferts de fonds de la Diaspora africaine, tenu le 12 janvier courant à Rabat, en faveur d’une action commune efficace et efficiente basée sur l’initiative togolaise.

La délégation marocaine a également souligné la contribution qualitative des conclusions de Rabat à l’Agenda de la Décennie 2021-2031, en mettant un accent particulier sur l’intensification des efforts pour la réduction des coûts de transferts de fonds de la Diaspora africaine.

A l’issue de son intervention, le diplomate marocain a soulevé la nécessité d’endosser les conclusions de Rabat à l’issue des travaux du Forum de Rabat, en tant que feuille de route pour améliorer le coût du transfert de fonds et contribution essentielle à la réalisation des activités de la Décennie des racines africaine et des diasporas.

Lire aussi

L’importance qu’accorde le Maroc à la question de la Diaspora s’inscrit dans le cadre des efforts du royaume visant la concrétisation des objectifs énoncés dans l’Agenda 2063, a soutenu Arrouchi.

Le Comité des représentants permanents de l’Union africaine avait débuté, lundi dernier à Addis-Abeba, les travaux de sa 45eme session ordinaire préparatoire au prochain Sommet de l’UA prévu en février prochain.

© Africa Times All Rights Reserved. Terms of Use and Privacy Policy

Inscrivez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir nos dernières informations

You have Successfully Subscribed!