En lecture
Guerre en Ukraine: l’Afrique du Sud assume son «amitié» avec la Russie

Guerre en Ukraine: l’Afrique du Sud assume son «amitié» avec la Russie

L’Afrique du Sud, critiquée pour sa position « neutre » refusant de condamner Moscou depuis le début de la guerre en Ukraine, a franchi un nouveau cap lundi en se disant « amie » de la Russie, lors d’une rencontre entre les chefs de la diplomatie des deux pays à Pretoria

Le pays d’Afrique australe a récemment annoncé qu’il accueillerait en février les marines russe et chinoise pour des manœuvres communes au large de ses côtes et « renforcer des relations déjà florissantes ».

« Tous les pays effectuent des exercices militaires avec leurs amis », a déclaré lundi la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Naledi Pandor, lors d’une conférence de presse à l’issue d’une rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

La ministre a salué « une rencontre des plus agréables » avec un « partenaire précieux ».

Les exercices navals à venir « reflètent une volonté de développer la coopération militaire », a de son côté souligné M. Lavrov.

Plus de 350 militaires sud-africains participeront à ces manœuvres communes, prévues du 17 au 27 février.

Lire aussi

La Russie « ne refuse pas les négociations avec l’Ukraine », a par ailleurs déclaré M. Lavrov. « Mais ceux qui refusent doivent comprendre que plus longtemps ils refusent, plus il sera difficile de trouver une solution », a-t-il ajouté.

Moscou s’est dit plusieurs fois prêt à un « dialogue sérieux » avec l’Ukraine à condition que celle-ci accepte l’annexion de plusieurs territoires, mais Kiev réclame un retrait total des forces russes avant tout dialogue.

© Africa Times All Rights Reserved. Terms of Use and Privacy Policy

Inscrivez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir nos dernières informations

You have Successfully Subscribed!